skip to Main Content

Contact

 +41 21 510 21 81
avenue de Grandson 48, CH-1400 Yverdon-les-Bains

Kontakt

 +41 56 470 03 37
Im Langacker 16,  CH-5405 Baden-Dättwil

Plan de situation

info@docuteam.ch DE +41 56 470 03 37 FR +41 21 510 21 81

L’entreprise

Nous nous sommes toujours considérés comme des archivistes. Mais notre travail concerne bien plus que des archives : il porte sur des informations. Nous les structurons, les conservons et les rendons utilisables à long terme. Les informations revêtent une importance accrue et, avec l’avènement de la société de l’information, l’équipe de docuteam s’est elle aussi étoffée. Notre entreprise offre aujourd’hui plus de 30 emplois qualifiés basés à Baden et à Yverdon-les-Bains.
Nous concevons notre travail comme une contribution au bon fonctionnement de l’économie, de la société et de la démocratie, une contribution à la transformation numérique et, last but not least, à notre patrimoine culturel. C’est ce qui nous motive et nous stimule pour l’avenir.

Lors de la fondation de notre entreprise en 2003, nous étions loin de pressentir l’ampleur qu’allaient prendre bientôt les mandats de docuteam. Nous nous serions satisfaits de voir réalisé notre modèle d’affaires initial : travailler pour les services d’archives qui manquaient de ressources propres en personnel. Au lieu de cela, en quelques années seulement, docuteam est devenue un pool d’experts pour la gestion de l’information. Elle apporte aussi son appui, pour certaines questions spécifiques, à des services d’archives déjà bien établis. Plusieurs archives cantonales ainsi que les Archives fédérales suisses font également partie de nos clients.

Deux ans après notre fondation, l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) nous confiait le mandat consistant à évaluer toutes les archives d’importance nationale en Suisse. Finalement, sur la base de notre travail, 150 fonds d’archives ont été repris dans l’Inventaire suisse des biens culturels d’importance nationale (Inventaire PBC). C’était nouveau, puisqu’à ce moment, cet inventaire était constitué presque exclusivement de bâtiments. Pour nous, ce fut un signe : en tant qu’archivistes, nous œuvrons à la conservation de notre patrimoine que nous voulons rendre utilisable pour les générations futures. Autre indice que cet héritage culturel prend aussi une forme numérique : l’élection de l’un des deux directeurs de docuteam à la fonction de président de la Commission fédérale de la protection des biens culturels.

Au fil des années, docuteam s’est vu confier des missions de toute nature : construction ou déménagement d’archives, stratégies d’archivage en tous genres, expertises, concepts de procédures, préparation d’appels d’offres, et toujours plus de questions également dans le domaine de l’archivage électronique. La diversité des questions techniques qui nous sont posées fait de notre travail une exploration passionnante, quotidiennement renouvelée. Un véritable élixir de vie pour l’ensemble de nos collaboratrices et de nos collaborateurs.

Formation des archivistes

La formation universitaire professionnelle de spécialistes en information documentaire est à peine antérieure à la naissance de docuteam. Ces cursus de formation doivent recourir à des chargés de cours issus de la pratique et nous avons donc eu le plaisir de contribuer de manière répétée aux programmes de formation de l’Association des archivistes suisses (AAS) ainsi que de différentes hautes écoles.

Ce principe vaut pour notre métier comme pour de nombreux autres domaines professionnels : la formation théorique acquise n’est adaptée au travail quotidien que si elle est complétée par l’expérience pratique. Nous avons donc formé plus de 40 stagiaires au cours de ces 15 dernières années. En outre, 15 apprenties et apprentis ont accompli chez nous une partie de leur carrière avant de travailler en tant que spécialistes en information documentaire.

Certaines collaboratrices et certains collaborateurs de docuteam ont directement rejoint notre entreprise après leurs études et sont devenus chez nous de véritables professionnels. En outre, nous avons dû réaliser qu’il nous fallait former nous-mêmes des archivistes numériques parce qu’aujourd’hui comme hier, il n’existe en Suisse aucun cursus de formation axé sur la pratique.

Petit à petit, ces personnes bien formées ont acquis ensemble une culture d’entreprise commune qui est caractérisée par une grande autonomie des individus et un niveau élevé de confiance mutuelle. Le mot « team » ne figure pas seulement dans la raison sociale de notre entreprise, mais marque aussi de son empreinte notre organisation interne. Une telle collaboration apporte ainsi la force créatrice nécessaire à la production continue d’idées d’un nouveau genre. docuteam se considère comme une « organisation apprenante » qui est tributaire des idées de toutes ses collaboratrices et de tous ses collaborateurs.

Back To Top